Lomboy - Loverboy

Lomboy_3000_3000_1 - copie

Pour son premier single, le sublime titre « Loverboy », Lomboy rénove les années d’avant ce deuxième millénaire où musique rimait avec liberté – libre clairvoyance et richesse absolutrice, ce temps où le tournant fut aussi radical qu’une route en épingle. Le titre apparaît en premier comme un grand spleen urbain, libéré dans un espace fait d’asphalte et de paradis artificiels.
Des groupes comme Hooverphonic ou même Portishead viennent caresser cette douceur lancinante qu’est « Loverboy », barbotant dans l’électronique lounge des années 90.
Assumant cette tendance à couturer d’anciennes couleurs vintages à d’innombrables tissus actuels, Lomboy déroule dans « Loverboy » une toile d’ampleur exotique et orientale, sujette au dépaysement des contrées que l’artiste a foulé. Un rapport de soumission au corps, de dévotion dans le couple, de l’amour passionnel et déchirant au pays du soleil levant. « Loverboy » est ainsi fait, au centre d’une féminité assumée, non exacerbée mais charnelle – comme la voix langoureuse de Lomboy qui semble avoir caressé mille et une peaux.

Listen